Les départs du mois de mai 2014 se sont globalement soldés par une hausse de +3% en passagers et de +2% en volume d’affaires (à noter que l’activité de mai 2013 était globalement en hausse de +4 et de +7% en volume d’affaires).

Cette tendance favorable résulte d’un effet de compensation entre une activité de distribution de voyages vers la ‘France’ et le ‘moyen courrier’ en augmentation, et une activité de distribution de voyages vers le ‘long courrier’ en recul en nombre de passagers (-12%), en dépit d’une très légère hausse du volume d’affaires de l’ordre de 1,4%.

La tendance des réservations au mois de mai est à la baisse de -8% en passagers et de -1% en volume d’affaires (à noter que l’activité de mai 2013 était quasi stable en passagers mais en baisse de -5% en volume d’affaires par rapport à mai 2012). Cette tendance défavorable de l’activité de distribution de voyages affecte particulièrement les destinations moyen courrier et France en recul respectivement de -12% et -5% en passagers. Les carnets de commandes vers les destinations long courrier sont, quant à eux, plus conséquents, avec une en hausse de +2% en passagers.

 

France

Les départs vers la France métropolitaine sont en hausse de +3% en passagers mais avec un volume d’affaires en légère baisse de -1%. Les Antilles Françaises enregistrent une baisse de l’ordre de -7% en passagers et de -9% en volume d’affaires, c’est l’inverse pour la Réunion, en hausse sensible de +24% en passagers et +20% en volume d’affaires. La Polynésie Française est, quant à elle, en légère recul de -2% en passagers comme en volume d’affaires.

L’évolution de la structure des délais de réservation des départs de mai vers la France métropolitaine va dans le sens d’une anticipation accrue, à 38% des réservations plus de 3 mois avant le départ, contre 36% en mai 2013. La part des courts séjours progresse quant à elle de 4 points à 71%.

Les réservations vers la France métropolitaine sont en recul de -6% en passagers. Par ailleurs, les prises de commande vers la Polynésie Française et les Antilles Françaises sont fortement orientées à la hausse, à la différence de celles à destination de la Réunion qui sont orientées à la baisse.

Le cumul à fin mai des réservations pour le mois de juin est en forte baisse par rapport à 2013, de -15% en passagers et de -6% en volume d’affaires pour la France métropolitaine. Néanmoins, la tendance finale des départs de juin pourrait différer sensiblement de ces chiffres, compte tenu de la part importante, de 30% en juin 2013, des réservations effectuées lors du mois de départ.


Moyen courrier

Parmi les principales destinations moyen courrier, l’Espagne et le Maroc enregistrent une forte augmentation des départs. La Grèce et la Tunisie enregistrent également une progression, mais nettement moins marquée. L’Italie, quant à elle, voit ses départs orientés à la baisse de -6% en passagers mais avec un volume d’affaires en hausse de +4%.

La structure des délais de réservations des départs de mai vers les destinations moyen courrier va dans le sens d’une anticipation accrue, à 49% de réservations à plus de 3 mois du départ contre 44% en mai 2013. La part des courts séjours se renforce par ailleurs, passant de 28% à 32%, au détriment des moyen séjours.

Seule la Grèce parmi les principales destinations moyen courrier affiche une croissance de prise de commandes, à +1% en passagers et de +6% en volume d’affaires, la tendance étant légèrement à la baisse en ce qui concerne l’Espagne, l’Italie, et fortement en ce qui concerne le Maroc et la Tunisie.

Le cumul à fin mai des réservations moyen-courrier pour juin est en baisse de -13% par rapport à 2013 en passagers et de -5% en volume d’affaires. Toutefois, la tendance finale des départs de juin pourrait différer quelque peu de ces chiffres, compte tenu de la part non négligeable, de 14% en juin 2013, des réservations effectuées lors du mois de départ.


Long courrier

Au niveau des principales destinations long courrier, les départs vers l’Ile Maurice et la République Dominicaine, sont en hausse respectivement de +14% et 15% en passagers et de +21% et 30% en volume d’affaires. Les départs vers les États-Unis, le Canada et l’Indonésie sont par contre orientés à la baisse en passagers, fortement pour la deuxième de ces destinations.

La structure des délais de réservations des départs de mai vers les destinations long courrier va dans le sens d’une anticipation accrue, à 60% de réservations à plus de 3 mois du départ contre 50% en mai 2013. La part des long séjours se renforce par ailleurs, passant de 19% à 24%, au détriment des courts séjours.

Seuls parmi les principales destinations long courrier, les États-Unis enregistrent une baisse des prises de commande, de l’ordre de -34% en passagers et de -17% en volume d’affaires. A l’inverse, la tendance est à la hausse en ce qui concerne la Chine, l’Ile Maurice, la Thaïlande et le Vietnam, très fortement pour la dernière de ces destinations.

Le cumul à fin mai des réservations long-courrier pour juin est en hausse de +2% en passagers et de +10% en volume d’affaires. La tendance finale des départs de juin pourrait s’écarter quelque peu de ces chiffres s’écarter, compte tenu de la part non négligeable, 15% en juin 2013, des réservations lors du mois de départ.

 

(Source : SNAV)